Et qu'est-ce que j'en pense ?

CHAPPIE

CHAPPIE (Neill Blomkamp)

chappie

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=189702.html

Je qualifie ce film comme bon. Sincèrement, j’ai passé un très bon moment en le regardant, avant de l’avoir un peu plus analysé. En fait, il fait son boulot : c’est un film d’action qui a des scènes vraiment fortes, mais aussi des personnages assez charismatiques et un fil rouge intéressant. Certes, le scénario est assez simple, mais il est très bien manié et fait passer rapidement les deux heures de film. J’apprécie particulièrement le contexte de base, en fait, très proche de notre propre présent. Les prouesses techniques ont progressé et des robots policiers combattent le crime à Johannesburg. Un jeune ingénieur veut pousser ses créations toujours plus loin et imagine un robot doté d’une réelle conscience. Néanmoins son entreprise refuse qu’il aboutisse son projet (sous des excuses que je qualifie de bidon). Alors, il enfreint les règles et vole un de ses robots défaillant à qui (après quelques ennuis avec un petit gang de voyous) il donne la vie artificielle. C’est un sujet qui me plaît beaucoup, parce que j’imagine que la vie artificielle sera mise en place un jour, plus ou moins rapidement. J’apprécie l’idée de devoir lui apprendre, et d’imaginer le robot comme un enfant aux capacités plus développées. La période d’apprentissage, les peurs, les sentiments, son évolution etc… sont vraiment des scènes pertinentes. J’ai particulièrement été touchée par celle où Chappie, le robot, est envoyé dans le « vrai monde » et qu’il se fracasse littéralement contre le danger de celui-ci. Il apprend la douleur, et la peur, des apprentissages désagréable mais pour autant nécessaires à un développement. J’apprécie également qu’il n’y ait, dans un film qui s’adresse à mes yeux plus à un public d’adolescents que d’adultes, pas d’amour romantique mais seulement une dimension affective liée à la famille. Je pense que ce sont des liens particulièrement importants et ils sont assez bien développés (même si je doute toujours des talents d’actrice de Yo-Landi).

Néanmoins, on ne peut pas nier que c’est un film assez facile. Blomkamp n’a pas réinventé le style de l’action, il a inscrit son film dans la lignée des autres du genre (et de ses précédentes réalisations). Le scénario est assez simple en fait, l’on observe une rivalité entre un quarantenaire (vieux, dépassé) et un jeune ingénieur (brillant, courageux etc..). Il y a une série de péripéties, des scènes amusantes où le robot apprend des expressions de la rue… Il y a également quelques personnages et scènes que je qualifie d’inutiles (comme le personnage de king, ou quelques des premiers crimes de Chappie). Blomkamp utilise également des fausses images de presse vidéo et la vision du robot, des effets visuels qui marchent toujours, mais qui ne sont pas originaux pour un sou. Je suppose aussi que l’unique scène sanglante où America, un membre du groupe, est littéralement déchiré en deux, n’était pas tellement nécessaire. Les images ne sont pas laides, mais ne sont pas non plus superbes, et l’on image que la recherche du plastique n’a pas été le leitmotiv du réalisateur. Néanmoins, elles sont elles aussi assez pertinentes et les effets spéciaux sont assez réussis (notamment les textures de Chappie – et peut-être un peu moins les flammes et explosions).

En soi, c’est un film qui marche bien, mais qui n’innove pas. L’on ne vient pas le voir pour observer une réalisation ou un scénario qui change, ni très intellectualisé. Néanmoins, Chappie ne manque pas de sensibilité.

Mes petits plus : - La bande originale est quasiment uniquement occupée par le groupe Die Antwoord (dans lequel jouent deux des acteurs principaux de Chappie : Ninja et Yo-landi). J’aime énormément ce groupe et je trouve que leurs musiques rythmées donnent un certain charisme à certaines scènes. Et je ne cache pas mon plaisir de pouvoir chantonner des chansons que j’appréciais avant de voir ce film.

- Les couleurs pastelles des armes et des décorations du QG du gang des personnages principaux. Elles apportent une certaine plasticité aux images assez plates du film.

Mon petit moins : - Yo-Landi, beaucoup trop visible. Même si son rôle de mère est important dans le développement de Chappie, je suppose qu’elle est parfois de trop, et que son jeu n’est pas très fort. Je ne sais pas si c’est parce que la voix française ne colle pas avec la voix originelle de l’actrice, ou si elle doit se contenter d’être chanteuse.

12 mars, 2015 à 19 h 10 min


Laisser un commentaire